Découvert en 1992, lors de travaux d’aménagement, le campement préhistorique de Mutzig-Rain a immédiatement suscité l’intérêt des archéologues. Acquis par le Conseil départemental du Bas-Rhin et la DRAC afin d’en assurer la protection, les recherches y ont été reprises en 2009, avec une nouvelle équipe. Étudiants, bénévoles et professionnels y révèlent les vestiges d’un abri de chasse néandertalien du Paléolithique moyen dont les niveaux actuellement mis au jour sont datés autour de 90 000 ans avant notre ère.

Et la bonne nouvelle, c’est que samedi le site ouvre ses portes au public en entrée libre, afin de présenter les découvertes en cours et les objectifs de cette nouvelle campagne. Il sera ainsi possible de visiter le site et d’observer des démonstrations de taille d’outils en pierre.

@ Archeologie Alsace

Datant du Paléolithique moyen (-250 000 à – 30 000 avant J-C), le site se caractérise par une conservation exceptionnelle. Les objets découverts à Mutzig en font un site d’une importance majeure en Alsace. En effet, les os et les outils en pierre taillée qui y ont été trouvés sont bien souvent intacts et caractéristiques de l’homme de Neandertal, encore mal connu dans l’Est de la France tant ses traces y sont rares.
Chasseur-cueilleur nomade se déplaçant en fonction des ressources disponibles, l’homme de Neandertal se nourrissait principalement des animaux chassés dans la région. A Mutzig, il a consommé de grands herbivores, dont des mammouths, des chevaux, des rennes et des bisons.

Cette époque où on pesait encore dans le game avec nos mammouths

La présence de l’homme de Neandertal remonte au tout début de la dernière glaciation, d’où la présence de mammouths. A cette époque, le paysage était tout à fait différent de celui d’aujourd’hui, évoquant davantage une steppe ouverte. Le cours de la Bruche serpentait au fond de la vallée et des marais se formaient au printemps lors de la fonte des neiges, attirant les troupeaux de grands herbivores qui venaient y paître et s’abreuver. La falaise du Felsbourg offrait une vue imprenable sur la plaine et sa succession d’abris sous-roche orientés plein sud, permettait à l’homme de Neandertal de se protéger tout en observant la vallée. Chasseur émérite, il complétait son alimentation par la cueillette de fruits et de plantes comestibles.

Aujourd’hui tu peux éventuellement voir un border-collie s’abreuver dans la Bruche et la cueillette de fruits se fait en barquette au super U. Ça fait un peu peur pour nos chances de survie en cas de catastrophe. Mais tu peux toujours aller faire un tour samedi à Mutzig pour apprendre les bases de la taille d’outils en pierre, et essayer de glaner des infos sur le mode de vie de ce super warrior de Neandertal.


> L’évènement Facebook <

Samedi 25 août 2018

De 13h à 18h

Au 26 boulevard Clémenceau à Mutzig.


Dégagement d’une côte de mammouth@ Archéologie Alsace

Fouille sous chapiteau @Archéologie Alsace

Ouverture de la tranchée réalisée dans les années 90 @Archéologie Alsace

Protection d’une côte de mammouth avant prélèvement.@ Archéologie Alsace.

 

Plus d'articles