C’est le temps des cerises et des petits culs, le temps de l’érotisme et/ou du sexe dur. Mais c’est aussi bientôt la rentrée alors on va essayer de profiter de la fin de l’été en faisant les coquinous. Que vous soyez célibataires ou non, vous sentez encore cette vague de chaleur réchauffer vos cœurs et vos sous-vêtements. La fin de l’été est le meilleur moment pour se dire « plus rien à foutre mon gars vas-y à fond ». De plus, à Strasbourg nous jouissons malgré nous d’un hiver polaire qui n’est pas ultra propice à la ken dans les champs de blé. En juillet et en août c’est différent, on a envie de se lâcher et de faire du love. On pense et on s’imagine plein de choses et d’un coup BIM ça y est, l’occasion se présente et il/elle te prend par la main. Malgré cela on ne sait souvent pas où satisfaire ce besoin primaire que constitue une bonne vieille Ken de rue. Pour vous guider dans vos ébats nous allons vous proposer quelques spots pour tremper la biscotte à la cool en plein air. 


LES 10 SPOTS A BISCOTTE 

(attention jeux de mots pourris) 

  • Le parc de l’orangerie pour garder au frais ton zizi

On ne pouvait pas oublier notre bonne vielle orangerie. Elle a accueilli toutes sortes de manifestations et un bon nombre de bons souvenirs : des rendez-vous amoureux, la célébration de ton bac et donc des courses poursuite avec la police, des pique-niques assis dans l’herbe, des parties de Mölky, tes premiers joints ainsi que tes rêves de footing… Mais c’est aussi LE meilleur spot de Strasbourg pour tirer son coup et passer pour un poète déchu combiné à un amoureux de la nature. Le parc est si grand que je ne vais pas évoquer tous les spots propices à l’amour sous les étoiles, et il faut aussi éviter les embouteillages : le gens se pressent à l’orangerie (jeu de mots agrumes). Un indice pour un spot parfait : prenez un peu de hauteur et faites gaffe à ne pas vous faire croquer les parties par un méchant cygne avide de sang. Et pour éviter les surprises fécales, ouvrez les yeux, nos amis les chiens sont généreux et aiment beaucoup les étendues d’herbe pour faire leurs besoins.


  • Le parc de la citadelle et ses petits recoins coquins

Le parc de la citadelle est un peu excentré mais il cache bien son jeu le coquin. C’est un parc entouré de remparts : il est donc plein de recoins sympas et love-convertibles. De petites bandes d’herbes fraîches qui constituent de bonnes cachettes vous accueilleront vous et votre partenaire pour des ébats passionnels. Lorsque vous montez sur les remparts vous découvrirez des coins un peu plus en friche dans lesquels vous pourrez vous perdre et faire fusionner vos corps. Attention aux enfants.


  • La petite France pour s’enfiler dans un site classé

Quoi de plus romantique qu’un lieu classé au patrimoine mondial du l’unesco pour tremper son biscuit ? Entouré par l’Ill et par d’anciens remparts, le parc de la petite France et la zone qui l’entoure restent des spots très diversifiés pour quelques ébats passionnés. Le mieux est de le faire en plein milieu du parc, la nuit à l’ancienne pour éviter de s’étaler dans de l’urine fraichement déposée par un passant déboité à la 8-6. Aussi, les ponts couverts sont à quelques mètres et parfois des portes sont ouvertes pour une expérience sexuelle surplombant la ville. Immersion dans l’histoire de France garantie.


  • Le plan d’eau du Baggersee juste pour baiser

Au plan du Bagersee, il y a de la place. Entre les arbres, dans les buissons, sur le sable ou même dans l’eau, les endroits ne manquent pas. Les jours de grande chaleur il y aura toujours quelqu’un pour vous observer. Favorisez les jours de semaine ou le début de soirée. Mais si vous disposez d’un peu de jugeote et d’un peu d’imagination vous pourrez aisément vous faufiler sur une petite plage ou un coin de verdure qui amortira la pression de vos corps. Apportez de quoi boire un coup et allez vous baigner une fois le soleil tombé, c’est super mignon.


  • La petite place rue des forges et son toboggan pour adultes

Entre la rue du jeu-de-paume et la rue du Renard Préchant se trouve une petite place que personne ne connait et qui est un endroit privilégier lorsqu’il n’est pas squatté par les enfants. Et vous savez pourquoi il y a des enfants sur cette place ? Parce qu’il y a un toboggan. Et vous savez pourquoi c’est cool un toboggan ? Oui je pense que vous avez compris. C’est un mobilier urbain quasiment exclusivement réservé à la Ken (pour les adultes j’entends bien). Les enfants utilisent bien-sûr ces objets pour leur utilité première qui est la descente et les « sensations fortes ». Mais si on réfléchit bien, la nuit, on peut y trouver davantage d’utilités bien plus pimentées. Toi tu te mets en haut et l’autre en bas, voilà voilà. 


  •  Le toit du parking de la gare pour se beurrer à l’abri des regards (parking indigo)

Attention spot de folie avec vue. Cet immonde bloc de béton qui sert à garer les voitures les unes à coté des autres à des tarifs insupportables peut aussi vous servir pour que vous puissiez vous monter l’un sur l’autre. En effet, aux heures ou le commun des mortels dort et rêve paisiblement, certains trouvent le moyen de se retrouver sur le toit du parking pour des parties de jambes en l’air endiablées. Je ne vais pas vous dire exactement comment faire ce serait trop facile mais avec un peu d’imagination et une libido débordante vous allez y arriver et surtout conclure à coup sûre !


  • Le parc du Heyritz pour faire bouger son joystick

Au vu de cette photo on peut vite s’imaginer l’étendue des possibilités pour profiter au maximum de la compagnie de votre conjoint/conjointe et de ses attributs. Inauguré en 2014, ce parc est un véritable havre de paix et un endroit génial pour se promener, faire son footing et profiter des différents aménagements sportifs installés de part et d’autre par la ville. Encore un peu boudé par les strasbourgeois, ce parc reste un endroit parfait pour s’adonner aux plaisirs de l’amour et/ou de la luxure. Il n’y a plus qu’à faire le choix de votre petit nid douillet à l’abri des regards, mais je suis certain que vous allez trouver.


  • Le dernier tram quand tu ne peux vraiment plus attendre

Lorsqu’on attrape le dernier tram la satisfaction nous submerge. On va enfin pouvoir rentrer chez soi, chez lui, ou chez elle… Ce dernier trajet constitue souvent une espèce de vortex entre les souvenirs décousus de ta folle soirée et la réalité bien cosy de ton lit qui t’attend à quelques rues. Pour éviter un trop gros choc de réalité mieux vaut faire durer le plaisir en se faisant plaisir. Les banquettes de 4 sont parfaite pour s’allonger l’un sur l’autre et aussi pour louper son arrêt. Attention à ne pas trop attirer l’attention du conducteur ou du mec soul qui fait semblant de dormir derrière vous, on les connait ces petits vicelards ! Le tram reste donc donc une alternative cheloue mais appréciée par les strasbourgeois, peut-être pour faire le beau en soirée ou tout simplement parce que les mouvements des wagons apportent un petit plus au coït.


  • Les quais pour ken en se mouillant les pieds

Qui n’a jamais chopé sur les quais un soir d’été ? A Strasbourg on a la chance de profiter de la fraicheur de l’eau qui traverse la ville de part en part. Cette eau qui ruisselle et fait refléter le soleil couchant apporte une touche de romantisme et submerge nos petits cœurs de bonheur. Il y a des kilomètres de quai et autant de possibilités de faire l’amour au bord de l’Ill. Sous les ponts ou sur un banc, sur l’herbe ou à même la pierre, il existe un nombre incalculable de manières de vous évader. Prenez votre conjoint par la main et faites vous plaisir. Ps : au niveau du quai Finkwiller vos cris seront cachés par le bruit de l’eau


  • Le campus central de préférence pour l’an...

Le campus central de la faculté est particulièrement vide en été et ça peut vous donner des idées. Ses grandes surfaces vertes quadrillent la zone et offrent des petits coins particulièrement calmes, propices à la Ken et au love. Les mois de Juillet et Aout sont tellement chauds et la ville tellement désertique que vous pouvez vous lâcher et crier foooort ! Ca ameutera peut-être du monde pour une soirée endiablée.


Voilà, c’était la liste non exhaustive des lieux propices à la Ken de rue dans notre belle ville. La vie est courte et les plaisirs infinis alors amusez vous mais s’il vous plait, n’oubliez pas de vous protéger ! Sinon dans un registre plus ghetto il reste la cage d’escalier, les toilettes publiques, le parc de la fac de psycho, les différentes piscines publiques, les cinémas, la cour intérieur de votre immeuble et… les églises et les lieux de culte bien sûr mais n’essayez pas c’est blasphème  ! 

A vous de jouer !

Plus d'articles