Tout bon strasbourgeois rêve un jour de monter tout en haut de l’unique tour de la Cathédrale, contempler la vue depuis tout la haut et toucher le sommet de la flèche – du moins ceux qui ne sont pas sujet au vertige… Et c’est aujourd’hui malheureusement impossible, car le public ne peut plus monter que jusqu’à la plateforme situé à 66 mètres, soit moins de la moitié de la hauteur totale de la Cathédrale. Impossible ? Vraiment ? Pas si sur…

Et oui, il existe un endroit à Strasbourg où l’on peut monter et même toucher GRATUITEMENT la flèche de la Cathédrale… Mais d’abord un peu d’histoire :

Connaissez-vous Jean Hültz ? Vous vous dites certainement qu’avec un nom pareil, il n’est pas d’origine portugaise… Et vous avez raison : Jean (Johannes en allemand) Hültz est né à Cologne vers 1380 et c’est lui qui a construit la tour, ou plus précisément la flèche de la Cathédrale de Strasbourg entre 1419 et 1439. C’est grâce à son génie architectural que l’unique tour s’élève encore aujourd’hui à 142,8 mètres, ce qui a permis à Môman d’être la plus haute construction du monde, toutes catégories confondues, pendant plus de deux siècles entre 1647 et 1874.

Bon très bien, mais vais-je pouvoir toucher cette flèche ? Eh bien lecteur impatient, sache que ce cher Johannes est représenté dans une statue de 3 mètres de haut, totalement méconnue, près du centre ville de Strasbourg. Et que dessus on peut y voir la reproduction de la flèche en une version légèrement plus petite que l’originale. La voici :

Une statue de Johann Hultz portant la flèche dans ses mains, réalisée en 1847 par le sculpteur alsacien André Friederich, a été mise en place en 1974 par l’œuvre Notre Dame. Si vous allez sur place vous pourrez constater que le regard de la statue est tournée vers la Cathédrale, et qu’il tient dans le plat de sa main gauche la flèche ou plutôt SA flèche. Il nous la montre aussi de l’index de sa main droite au cas ou on aurait pas encore compris que c’est lui qui l’a faite…

La devise inscrite sur sa tombe, est la suivante : « Nit höher die Kunst » (rien ne dépasse l’art). Si sa devise pourrait servir de sujet au prochain Bac Philo, en tout cas à Strasbourg, presque 600 ans après l’achèvement de son œuvre, aucun bâtiment ne dépasse en hauteur sa flèche…

Grâce à ce monument strasbourgeois méconnu, tout ceux qui lisent ces lignes pourront gratuitement touché la flèche de la Cathédrale sans dépenser un centime et sans risquer leur vie à escalader notre belle Cathédrale de nuit (on y a presque tous déjà songé, au moins une fois après quelques pintes…) Je vous mets une photo qui vous prouve que c’est humainement possible :

Sur cette photo vous pouvez voir un strasbourgeois en train de réaliser son rêve…

Vous voulez y faire un tour ? Le monument se dresse entre la place de la république et le parc de l’orangerie. Le nom de la rue ne prête PAS à confusion puisque la statue est situé rue Jean Hültz.

Grâce à la magie de google maps vous pouvez facilement retrouver le monument et toucher la fleche…

Sur la statue on peut même voir une reproduction d’une Cathédrale avec deux tours. On sait maintenant que les plans avaient été fait et les travaux commencés après la finition de la première tour, comme le prouve des vestiges de fondations retrouvé sur le coté sud de la plateforme. Mais un manque de moyen et de volonté a stoppé net la construction.

Voilà c’est tout concernant Jean Hültz. Et j’espère qu’un jour on pourra à nouveau visiter la flèche originale autrement qu’en photo ou en visite virtuelle. Peut-être même lors d’une éventuelle réouverture au public que nous sommes, j’en suis sur, un grand nombre à espérer !

Pour les curieux qui souhaite voir les meilleurs images de la flèche, il existe une visite virtuelle de la cathédrale ici.

Plus d'articles