Si Strasbourg est reconnue pour son marché de Noël et ses vélos, elle l’est beaucoup moins dans le domaine du 7ème art. Les grands réalisateurs ne se bousculent pas pour tourner leurs films dans notre ville. Pourtant, on a trouvé pour vous cinq œuvres – qui valent ou non le détour – tournées dans la capitale alsacienne.


L’Auvergnat et l’autobus (1969)

C’est l’histoire d’un auvergnat qui reçoit un héritage et décide d’acheter un autobus à Strasbourg. Plusieurs scènes permettent de voir distinctement la gare, le quartier de la Petite France, l’église Saint-Paul, la cathédrale ou encore la Place de la République. Michel Galabru joue dans ce film et miracle, il est même disponible sur Youtube.

Place de la République

Tous les soleils (2011) 

Cette comédie raconte l’histoire d’Alessandro, professeur italien de musique baroque vivant à Strasbourg avec sa fille, en pleine crise d’adolescence, et son frère, qui souhaite obtenir le statut de réfugié politique depuis que Berlusconi est au pouvoir. C’est notre petit coup de cœur.  

Blackout (2009)

C’est le film qui vaut – pas – le détour. Après une panne de courant qui plonge l’Europe dans le noir, les trains et le trafic aérien sont stoppés, l’eau potable devient rare. Bref, il manque juste Dwayne Johnson pour avoir un bon film catastrophe. Sauf que dans notre cas, c’est Florent Pagny qui se bat dans les rues de Strasbourg.

Qu’Allah bénisse la France (2014)

Le film suit le parcours de Régis, enfant immigré et surdoué, rêvant d’un avenir meilleur. Élevé par sa mère catholique dans la cité du Neuhof, le film aborde le thème de la délinquance, de la religion et du rap.

Sherlock Holmes : Jeu d’ombres (2011)

Certainement le tournage le plus connu de la capitale alsacienne. En 1891, le monde occidental est déstabilisé par une série d’attentats qui peut le faire basculer dans la guerre. Sherlock Holmes – alias Robert Downey Jr. – va tout faire pour contrecarrer les plans maléfiques du professeur Moriarty. Avec un budget de deux millions d’euros et 250 figurants, la scène de l’explosion aux pieds de la cathédrale est certainement la plus connue des strasbourgeois.

Rue Mercière – Place de la Cathédrale


Alors, d’après toi, la ville de Strasbourg mérite-t-elle de devenir le nouveau Hollywood ? 

Plus d'articles