Satire, théâtre, musique, danse et folklore alsacien réuni dans un même événement ? C’est le pari renouvelé de la tournée d’été de la Choucrouterie. Pour la 32e fois, cette institution du spectacle à l’Alsacienne se produit au Neudorf pour clore sa saison. Au programme cette année, un thème autour du jeu (32e édition, 32 cartes dans un paquet, voilà voilà t’as compris). Rendez-vous ce dimanche à 20h30  place du Marché  pour un programme éclectique où ils sortiront « le grand jeu »

Depuis plusieurs décennies maintenant (1984), le Théâtre de la Choucrouterie, ou Théâtre de la Couc’ s’est installé comme un lieu emblématique de la culture du divertissement à l’Alsacienne, notamment avec une revue annuelle satirique désormais célèbre dans la région. La salle de spectacle (accompagnée d’un restaurant) occupe ce qui était autrefois une des dernières usines à choucroute de Strasbourg. Pour autant, leurs activités s’exportent depuis longtemps dans divers villages alsaciens comme Wissembourg ou Kaysersberg pendant l’été.

« La choucrouterie ne doit pas sentir uniquement la choucroute, mais doit flairer bon la paëlla, le couscous etc. » Tels sont les mots de son directeur Roger Siffer pour décrire cet endroit de satire « qui se moque de tout et surtout de lui-même ». Ceci pourrait expliquer la diversité des styles représentés ce weekend pour la fin de leur tournée d’été. Cette année, toutes les chansons parlent plus ou moins du jeu et dans une ambiance multilingue : français, anglais, allemand, alsacien, italien sont mélangés avec des vannes, des sketchs, mais aussi de la danse moderne et du hiphop. Reprise pastiches ou très sérieuses, l’équipe reprend du Rammstein comme du Aznavour, en passant par Stevie Wonder et Fernadel.

Même si la satire est encore présente, ce n’est pas le cœur de ce spectacle. Par contre, une part de l’esprit de fête traditionnelle persiste. « Si le village ne vient pas au théâtre, c’est au théâtre de venir au village » précise Roger. Une quête à l’ancienne sera organisée. Si le spectacle en extérieur est gratuit, il est bienvenu d’offir quelque chose, un paquet de nouilles, une boite de sardines ou une bouteille de vin en échange de la performance. « Il y a 32 ans nous avons pris des carrioles avec des chevaux et on allait de village en village de scène en scène et faire la quête à l’ancienne à la fin comme le faisait les enfants au carnaval où ils quêtaient du lard, de la farine des œufs etc pour que les mamans puissent faire des crêpes. » Cela change le rapport du public à l’événement pour le spectateur semble penser le directeur de la Choucrouterie.

A priori, on aurait donc le droit à un curieux mélange des genres, entre humour populaire, gras et satirique, chansons traditionnelles et tubes légendaires, danse classique et hiphop, cultures étrangères et bonne tradition alsacienne à l’ancienne. Roger nous assure qu’à Strasbourg pendant les beaux jours, la tournée d’été peut rassembler près de 3000 spectateurs. Au vu de l’ancienneté et de la notoriété de la Choucrouterie, leur prochain passage à Strasbourg (ils étaient déjà sur la Place Kléber le 17 Juillet dernier) risque d’être délicieux.

Photos: @laChoucrouterie


La 32e tournée d’été du Théâtre de la Choucrouterie 

Dernière représentation au Neudorf place du Marché

le dimanche 29 Juillet à 20h30

Plus d'articles