Strasbourg ?

Strasbourg, vous me recevez ?

Ah voilà, la liaison satellite est établie. Bonjour à tous ! Je suis Pokaastronaute et actuellement en direct de l’espace, en compagnie d’un équipage pas comme les autres… Ces astronautes qui m’accompagnent, tous professionnels des métiers de la bouche et des arts, se font appeler les « Chef Art’East« . Leur objectif ? Créer des passerelles entre la culture et la gastronomie en organisant des évènements, au bénéfice d’autres associations. Après avoir organisé par exemple un repas dans le noir il y a deux ans et un dîner dans une église strasbourgeoise l’année dernière, l’équipage de Chef Art’East nous réserve cette année encore une expérience culinaire et artistique exceptionnelle…. Et pour celle-ci, il va falloir prendre un peu de hauteur. Alors prenez vos pilules de protéines et mettez vos casques… Dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un… Décollage.

Les pieds dans le plat et la tête dans les étoiles

Cette année, la soirée organisée par Chef Art’East s’intitule « Gravity Culinaire ». Vous l’aurez donc compris : direction l’infini et l’au delà pour un voyage gastronomique que vous n’oublierez pas. L’évènement dans son intégralité a été imaginé autour du thème de la conquête spatiale et, croyez-moi, les organisateurs ont prit un malin plaisir à cacher des références et des clins d’œil un peu partout.

Par exemple, parmi les 7 plats proposés tout au long de la soirée, il y aura une adaptation du poulet aux morilles et au vin jaune que le chef Thierry Marx a préparé à Thomas Pesquet pour Noël 2016, alors que ce dernier se trouvait encore à bord de l’ISS (Station Spatiale Internationale). Au menu, il y aura également des pommes, en hommage à Newton et à sa loi universelle de la gravitation, des framboises, pour leur lien si spécial avec la voie lactée, du Picodon, le tout premier fromage à avoir fait le tour de la terre ou encore un plat végétal composé uniquement des 8 plantes sélectionnées par la NASA pour être cultivées sur Mars. Bref, un étonnant feu d’artifice de saveurs.

Un grand pas pour la bouche… mais aussi pour les yeux et les oreilles !

Maintenant que votre estomac est en ébullition et que vos yeux commencent à pétiller, imaginez tous les plats que je viens de vous citer, sublimés par des performances artistiques, toujours liées à l’espace.

Imaginez que, pendant que vous savourez vos framboises, Philippe Geis, saxophoniste de renom, fasse un featuring avec un Thomas Pesquet jouant du même instrument dans l’espace. Imaginez Dan23, street-artiste strasbourgeois, dessinant en live un tableau sur le thème de la conquête spatiale, pendant que vous débattez de la meilleure manière d’optimiser le gaspillage alimentaire pour le voyage sur Mars avec votre voisin de table. Imaginez une ambiance, des lumières, du mapping vidéo, des lives. Imaginez all the people, living for tod… Ok, là je m’égare. Mais ce qu’il faut retenir c’est que l’équipage Chef Art’East compte bien tenir ses promesses en vous faisant vivre une expérience gastronomique et artistique inoubliable, de l’apéritif au digestif.

Image d’ambiance tavu

Okay, et elle décolle où et quand la prochaine fusée ?

Cette soirée un peu dingue aura lieu le 23 juin prochain dans la salle emblématique du Barabli, au Cercle militaire de Strasbourg… et le prix de ce voyage direct vers l’espace s’élève à 95 euros, boissons comprises. Et là, c’est le moment où je vous vois vous décomposer, telle des étoiles en fin de vie qui viennent d’imploser pour former des supernovas. Alors respirez un bon coup et laissez moi vous expliquer : déjà, 95 euros, ça reste moins cher que les 200 000 dollars que demande notre ami Richard Branson pour ses voyages touristiques dans l’espace. Mais surtout, comme annoncé au début de cet article, l’objectif de l’équipage de Chef Art’East, c’est d’organiser des évènements, au bénéfice d’autres associations.

Cette soirée, en plus d’être super cool, a donc aussi un caractère caritatif. Le bénéfice des ventes sera reversée à l’association CABAT, (Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre). Et pour le coup, non seulement le lieu est symbolique (Cercle militaire de Strasbourg), mais la date aussi : le 23 juin, c’est la journée nationale des blessés de guerre. Coïncidence ? Je ne crois pas. Donc vous voyez, pas la peine de paniquer : 95 euros pour 7 plats gastronomiques, des performances atypiques et une cause sympathique, c’est pas si astronomique !

Ah, je vais devoir vous laisser, on m’informe dans l’oreillette qu’une météorite est en approche… On se retrouve donc le 23 juin prochain pour une mission qui s’annonce prometteuse et pour manger, boire et rêver comme des….z…z…z…z………..*signal interrompu*


GRAVITY CULINAIRE

Le 23 juin 2018 à 19h
Salle du Barabli, Cercle militaire de Srasbourg
Tarif : 95 euros boissons comprises

Pour vous  inscrire : par téléphone au 06 85 17 44 94 / par mail à contact@chefarteast.com

> Page Facebook de Chef Art’East

> Page Facebook de l’évènement


Plus d'articles