Ce samedi 19 mai, les musées de Strasbourg généralement fermés dès 18 heures rouvriront leurs portes au public une partie de la nuit. De 19 heures à minuit, une douzaine d’événements exceptionnels invite les strasbourgeois à (re)découvrir le riche patrimoine culturel de la ville lors de la Nuit européennes des musées, et ce gratuitement ; un bon plan pour visiter les musées locaux les plus exigeants sans regretter d’avoir payé pour ne rien capter !

Lancé en 1999 à l’initiative du ministère de la culture – alors représenté par l’actuelle vice-présidente de la Communauté urbaine de Strasbourg Catherine Trautmann, le « Printemps des musées » s’ouvre aux musées européens en 2001. La manifestation, vouée à attirer le public de proximité de ces lieux culturels si proches mais qui paraissent parfois lointains, consiste alors en un dimanche d’ouvertures gratuites, procédé par la suite généralisé au premier dimanche de chaque mois. Pour rester sensé, l’événement culturel se réincarne donc en « Nuit des musées » quatre ans plus tard dans le but d’attirer les jeunes, plus noctambules et moins habitués, en plus du public de proximité.

À Strasbourg, une thématique est choisie chaque année pour relier les animations des différents musées participants entre elles, et ainsi proposer un parcours cohérent. Nos musées locaux travailleront cette année sur ce qui fait leur étoffe, avec une place de choix accordée aux liens étroits qui les associent aux étudiants strasbourgeois. Et c’est ainsi qu’aux traditionnelles visites guidées et autres présentations d’oeuvres se substitueront, le temps d’une nuit, concerts, projections et bien d’autres animations exceptionnelles ; ci-après découvrez une sélection de nos propositions préférées à Strasbourg pour une nocturne instructive, insolite et/ou festive !


The Fat Badgers par Bartosch Salmanski (128db)

  • Musée d’art moderne et contemporain : la star du programme

Ouvert en 1998, le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, ou MAMCS, fête ses 20 ans cette année. Après un premier week-end de célébration les 5 et 6 mai centré sur les cultures urbaines, la maison remet le couvert à l’occasion de la Nuit des musées ! Cette fois, exit les graffitis, les skates et les baggies : place aux boules à facettes, aux sapes scintillantes et aux coiffures exubérantes pour la Soul Train. Inspirée par l’émission du même nom, qui présentait des artistes afro-américains de soul et rhythm and blues accompagnés de danseurs extravagants, la soirée portée par l’Espace Django Reinhardt et le groupe strasbourgeois The Fat Badgers promet une Nuit des musées inoubliable.

Gratuit, sans réservation, places limitées (on vous conseille de venir tôt)
Retrouvez les autres événements se déroulant au MAMCS ici.


  • Institut d’Anatomie : l’occasion ou jamais

Ouvert au public deux fois par an seulement à l’occasion de la Journée du patrimoine et de la Nuit des musées, l’Institut d’Anatomie dévoile une partie de sa collection qui rassemble des pièces anatomiques humaines de toutes les régions du corps, conservées depuis la fin du 18ème siècle jusqu’à nos jours… Le lieu a aussi abrité jusqu’à très récemment des fragments osseux de plusieurs victimes de l’anatomiste nazi August Hirt, des juifs choisis par lui à Auschwitz pour être déportés et gazés au camp alsacien du Struthof, dans le but de se constituer une collection de squelettes. L’occasion de faire son devoir de mémoire, dans un petit lieu qui transpire la grande histoire.

De 19:30 à 23:00 au 1, place de l’Hôpital (Hôpitaux Civils)
Découvrez le plan ici.


Photo par Maria Fernandes

  • Jardin botanique : pour une promenade féérique

Créé en 1619, le Jardin botanique de l’Université de Strasbourg est riche de plus de 6000 espèces réparties sur plus de trois hectares au coeur desquels se trouvent un ensemble de serres remarquables. Déjà sublime au quotidien, l’endroit se pare exceptionnellement d’une mise en lumière et d’une sonorisation envoutantes chaque année lors de la Nuit des musées ! Les Amis du Jardin botanique, qui organisent l’événement, assurent buvette et petite restauration qui finiront de convaincre les mains les moins vertes. Au fond du Jardin, l’Observatoire astronomique invite les apprentis astronautes au sommet de sa grande coupole pour observer le premier croissant de Lune et la planète Jupiter.

Jardin botanique : De 19:30 à 22:00 (23:30 pour l’Observatoire astronomique ; places à retirer au point d’accueil du Jardin botanique dès 19:00)
Toutes les informations ici


  • Aubette : un film oublié dans un lieu ignoré

Place Kléber, au premier étage de l’ancien bâtiment militaire qui abrite l’Apple Store et le Starbucks Coffee, se trouve les vestiges de l’autre Aubette. Car le lieu n’est pas qu’une galerie commerçante : café-concert puis musée municipal de peinture au milieu du 19ème siècle, l’endroit est ravagé par les bombardements allemands puis un violent incendie en 1870, et devient une galerie marchante au rez-de-chaussée et un conservatoire de musique à l’étage en 1877 avant d’être transformé en ciné-dancing, foyer-bar et salle des fêtes dans un style avant-gardiste par Van Doesburg en 1920. Un style qui trouvera son écho dans le film délirant de Jacques Tati, Mon oncle, projeté samedi soir.

21:00, entrée libre durant toute la projection (le film dure 1H50)
Découvrez le reste du programme de l’Aubette ici.


  • Centre d’illustration Tomi Ungerer : les Shadoks dansent le jazz !

« Ga, bu, zo, meu ! » Ces quatre mots de vocabulaire ce sont ceux des Shadoks, des êtres semblables à des oiseaux rondouillards qui possèdent de longues pattes et de petites ailes, dans un ensemble assez ridicule… Diffusée pour la première fois à la télévision en 1968, la série consacrée à ces créatures non identifiées divise les spectateurs, déroutés par le style minimaliste, l’univers décalé et l’humour absurde de ces piafs aussi bêtes que méchants. Véritable révolution dans le domaine de l’animation, cette production anti-Walt Disney a notamment été inspirée par l’illustrateur alsacien Tomi Ungerer, qui héberge une exposition pour les 50 ans de ces bestioles bercée de jazz ce samedi soir.

De 19:00 à minuit
Toutes les animations proposées par le Centre se dévoilent ici.


Mais aussi : une plongée sous la peau du Musée Zoologique, une soirée disco au Musée Historique, un bal masqué au Palais Universitaire…
Découvrez tout le programme de la Nuit européenne des musées à Strasbourg et ailleurs à cette adresse !

Plus d'articles