Décidément les surprises ne cessent jamais d’affluer dans notre belle ville. Strasbourg et ses petits recoins continuent de nous surprendre pour le plaisir des yeux et des papilles. Aujourd’hui c’est un établissement coloré, chaleureux et accueillant que nous allons découvrir. Son nom ? Le Pont Aux chats, situé rue de la Krutnau. Cet établissement aux tons boisés et floraux et aux couleurs chaudes nous amène dans un univers plein de tendresse complété par une touche de féminité qui vous le verrez se retrouve dans les assiettes, sur les murs ainsi que dans cour intérieure qui accueille une grande terrasse paisible à l’éclairage tamisé. Aujourd’hui nous allons découvrir les particularités et les saveurs proposées par ce lieu plein de promesses.

C’est l’histoire de deux femmes et d’un projet commun, celui d’ouvrir un restaurant reflétant leur personnalité, avec simplicité mais sans simplisme tout en respectant les circuits courts et les produits locaux. Les plats proposés suivent donc bien évidemment les saisons à travers des plats traditionnels souvent revisités, reflétant la créativité de notre chef cuisinière et de ses acolytes. Les veggies comme les carnivores trouveront tous leur compte dans la sélection des plats et à travers les explications passionnées du personnel qui sait mettre l’eau à la bouche en décrivant les différentes saveurs proposées.

1 an que le projet a vu le jour et les résultats sont là. La vieille maison a colombage pleine de charme et de cachet qui accueille notre restaurant reprend son souffle et reprend vie depuis l’arrivée de nos deux filles. On observe le va-et-vient des clients et des passants qui scrutent la magnifique façade et le logo super mignon et très bien trouvé du restaurant.

Pour le cadre, nous sommes déjà conquis, l’accueil est lui aussi plein de sourire et le personnel est au petit soin pour nous proposer un bon moment plein de convivialité et d’échange. Nous prenons donc place en terrasse, la nuit tombe et on nous allume une petite bougie avec un grand sourire tout en apportant les ardoises où sont notés les différents plats.

Pas d’apéro, on passe direct aux choses sérieuses.

Ce soir nos choix se portent sur les entrées suivantes :

  • Un gravlax de truite et chou rouge : 11,90 €
  • Un cromesquis de choucroute : 7,50 €

Et sur les plats suivants :

  • Burger de « Zelotte » : 12,90 €
  • Filet de truite, rhubarbe, asperge et riz noir : 17,50 €

Et comme on a été raisonnable sur les apéros…

  • 1 bouteille de Solis 2006 (Cahors-Sud Ouest) : 25 €

On est parti pour une bonne dégustation en terrasse, il fait beau, il fait chaud, maintenant nous allons vous donner notre humble avis sur les différents choix sur lesquels nous nous sommes portés ce soir là.

  • Le gravlax de truite et chou rouge

Pour commencer, on ne peut pas dire que l’assiette manque de couleurs. La couleur rosée de la truite et le rouge des fraises saute aux yeux aux milieu de cette jolie assiette chinée. Ici les assiettes ne sont pas assorties, à dieu le conformisme et vive les services de table hétéroclites. Les produits sont frais et leurs couleurs ne trompent pas, la truite est presque brute, le choux est légèrement acidulé et  à peine assaisonné pour un résultat surprenant. Le chutney, le poisson et le biscuit sablé alliés au choux et à la fraise rend le plat savoureux et d’une fraicheur très agréable. Nous sommes sur une entrée sans prétention mais avec un soin tout particulier porté au respect du produit qui n’a pas besoin d’être trop préparé. Et en plus c’est super joli.

  • Le cromesquis de choucroute :

Là encore, nous sommes sur un plat simple mais pas courant. Les cromesquis (ou croquettes) permettent au cuisinier de créer une croquette fourrée en fonction de ses envies et de ses humeurs. Il peut se lâcher et s’amuser à incorporer des ingrédients peu courants, c’est le cas de celles-ci qui sont fourrées à la choucroute, NORMAL. Les saveurs sont moins prononcées qu’une choucroute classique mais le croustillant bien maitrisé de la croquette apporte un plus à cette entrée fondante et croustillante à la fois. Si pour certains il peut manquer une pointe de moutarde, le petit chutney mélangé à la salade fraiche saura certainement vous combler. Il est difficile de sublimer un cromesquis, la présentation est donc très simple, trop simple pour certains mais personnellement cela me convient, surtout lorsqu’on se penche sur le prix qui est vraiment plus que raisonnable.

  • Le Burger de « Zelotte« 

Le burger est le plat phare de la maison, il reste d’ailleurs sur la carte toute l’année et fait la fierté de nos deux filles. C’est un burger au paleron accompagné d’une sauce raifort qui n’est pas excessivement relevée. Tout cela dans un pain brioché et accompagné de pommes de terres et de carottes fondantes aux saveurs sucrées. Le résultat est tout simplement délicieux. La viande effilochée est tendre, le plat est copieux et je n’ai jamais mangé un burger de ce type. La viande est juteuse et juste salée comme il faut, avec le pain moelleux c’est une vraie douceur pour le palais. C’est donc un plat généreux et maitrisé aux saveurs originales. C’est un grand OUI pour seulement 12,50 € et cela a le mérite d’être mis en avant.

  • Filet de truite, rhubarbe, asperge et riz noir

La truite n’est pas courante sur nos tables alsaciennes même si elles sont présentes dans nos rivières. Ce poisson reste un produit noble qui est apprécié par les fins gourmets qui souvent ne regardent même pas les autres plats sur la carte quand le mot « truite apparait ». Ici la truite est en accord avec un riz noir et une asperge dans une petite sauce à la rhubarbe surprenante. J’ai apprécié le gout prononcé du poisson qui contrastait avec la légère acidité de la sauce. Avec le riz et un morceau d’asperge toutes les saveurs éclatent et se marient parfaitement dans ce plat léger et fin. Les saveurs sont pleines de finesse, on adore.

Nous pouvons également noter que le vin nous a été très bien conseillé par notre hôte qui a su l’allier à nos envies et aux plats proposés, un très bel accord.

Pour conclure, nous pouvons dire que le restaurant Le Pont Aux Chats est une adresse charmante et colorée qui est le résultats d’un travail de passionnés. Cela se voit réellement, tant au niveau de l’accueil que des saveurs proposées dans toutes les assiettes, toujours avec une petite histoire sympa et une touche d’humour communicatif. L’accueil met tellement à l’aise qu’on a envie de tout connaitre, de tout gouter et de discuter avec le personnel toute la soirée. On s’y sent directement comme à la maison et ce n’est pas nos voisins de table satisfaits et comblés qui vont nous contredire. Les plats sont mijotés avec rigueur et avec une attention toute particulière. C’est beau, c’est frais, c’est coloré, c’est bon et le rapport qualité prix est vraiment très bon. Bien joué les filles !


Les + 

  • L’accueil et le service !
  • Le lieu et l’ambiance chaleureuse
  • Le rapport qualité-prix
  • Le burger

Les – 

  • La présentation peut-être un peu simple

Le Pont Aux Chats

42, rue de la Krutenau
67000 Strasbourg

Tel : 03 88 23 52 53

> La page Facebook du restaurant

> Le site internet

 

   

Plus d'articles