Oyé oyé ! Approchez preux chevaliers, aspirants guerriers et autres curieux ! Venez donc me rejoindre, afin que je vous conte la merveilleuse histoire de ce groupe de héros qui, chaque semaine, brave les intempéries et la flemme au nom du courage, de l’honneur et de la geekerie ! Ah, vous là, bonjour ! Je vois que j’ai attiré votre attention. Bien, bien, installez-vous confortablement près de moi. Là, juste ici. Non, plus sur la droite. Encore un peu. Parfait! Vous êtes prêts ? Alors laissez-moi vous narrer l’épopée épique des Cadets de l’Ill…

La Genèse ou l’idée folle d’un éternel rêveur

Tout commença il y a 12 ans, en l’an de grâce 2006, avec notre protagoniste et jeune premier : Julien Fau. Depuis de nombreuses années déjà il étudiait l’art de l’escrime moderne sous l’oeil aguerri des plus grands tireurs qui peuplaient sa région. Mais en ce pluvieux mois de septembre, tout allait changer. Car son amour pour les films de cape et d’épée et son imagination débordante firent soudain germer en lui une idée folle : il allait rassembler des gens de tous les horizons pour créer le premier club d’escrime de spectacle strasbourgeois.

Quelques formalités plus tard, Les Cadets de l’Ill étaient nés !

Placé sous la tutelle de Strasbourg Escrime, le club gagna peu à peu en nombre et en notoriété. Mais, me demanderez-vous, quelles sont vraiment les activités des Cadets ? Merci de poser la question ! Voyez-vous, notre héros devenu Prévôt, souhaitait deux choses pour ses élèves :

  • Leur permettre de s’initier à plusieurs formes de combats, allant de la rapière à l’épée médiévale, en passant par la dague et même le sabre laser (que voulez-vous, tous les chevaliers ne vivent pas dans le passé !)
  • Mettre en forme des scènes complètes qui pourraient être ensuite présentées au grand public, et en costume s’il vous plaît !

C’est ainsi que chaque semaine, les escrimeurs du groupe se retrouvèrent pour composer et mettre en scène duels, truels (comprenez combats à 3) et autres échanges d’armes élaborés.

Impressionnant !, me direz-vous (à raison). Où puis-je donc admirer les fruits de ce travail ?

Une nouvelle question pertinente, lecteur attentif ! Au cours de leur périple, les Cadets de l’Ill ont rencontré de nombreux alliés et amis qui leur permettent aujourd’hui de se produire régulièrement dans Strasbourg et ses environs. Parmi leurs contacts les plus parlants, vous trouverez l’UGC, la convention “Japan Addict”, ou encore la ville de Strasbourg !

Pour retrouver toutes les informations concernant leurs représentations, je vous invite à consulter leur page Facebook !

C’est bien sympathique tout cela mais je ne pense pas que ce soit pour moi. Je n’ai pas le profil…

Que nenni très cher ! Car c’est bien là que réside toute la beauté de ce sport : il n’y a pas de profil idéal ! Femme ou homme, petit ou grand, timide ou extraverti, blanc ou vert, tous les intéressés sont cordialement invités à rejoindre l’aventure ! Tout ce qu’il vous faut c’est de la motivation, de la bonne humeur et un petit grain de folie (indispensable pour survivre à l’humour des membres de notre groupe de héros).

Je vois que je ne vous ai pas tous convaincu. Ce n’est pas grave. La meilleure façon de se faire une opinion c’est de voir par soi-même ! C’est pour cela, nobles lecteurs, que je conclurai ce récit en vous invitant cordialement à assister à une représentation des Cadets de l’Ill !

Et en attendant, je vous dis bon vent et à bientôt !


Les cadets de l’Ill

La Page Facebook

Prochains rendez-vous :
La Japan Addict Z4 au Zénith d’Eckbolsheim les 2 – 3 juin


>> MANON ALTIDE <<

Plus d'articles