On vous en parlait déjà il y a quelques mois : les quais sud de Strasbourg (Bateliers, Pêcheurs et tutti quanti) vont bientôt évoluer.

Aujourd’hui, les quais sud de Strasbourg c’est surtout une grande route allant jusqu’à 3 voies, des trottoirs bien serrés, une vie commerçante un peu étouffée, un lieu de sortie apprécié et quelques péniches bien amarrées (bye bye Barco Latino, parti trop tôt ✟).

D’ici 2019, ces quais devraient être réaménagés en zone de rencontre.

« Zone de rencontre », c’est quoi le principe ?

Ni espace public alloué aux célibataires, ni lieu de rassemblement pour Pokémon Go, une « zone de rencontre » c’est le politiquement correct pour te dire « on va réduire le trafic automobile au profit des piétons et de la vie de quartier ».

C’est un ensemble de voies où les piétons ont la priorité absolue et sont autorisés à circuler sur la chaussée, même si des trottoirs sont présents. La vitesse de circulation des autres usagers est limitée à 20 km/h.

Le quai des Bateliers aujourd’hui.

Et plus concrètement ?

Il y a quelques jours lors des voeux de l’adjoint de la Krutenau, des informations et visuels plus précis sur l’avenir du quai des Bateliers/Pêcheurs ont été présentés.

« Zone de rencontre, forte diminution de la place de la voiture, moins de pollution et réappropriation de l’espace public pour les habitants. Les strasbourgeois reprennent toute leur place sur les quais » annonce Alain Jund, adjoint au Maire en charge de l’urbanisme.

Essai réalisé en 2014 sur le quai des Bateliers.

On arrête de vous tenir en haleine et on vous dit tout ? Ok.

Voilà les visuels que vous attendez tant :

Un passage automobile limité, du mobilier pour se reposer, un large espace pour les piétons et des terrasses.

Un ponton flottant de 120 mètres de long entre le Pont du Corbeau et le Pont Sainte-Madeleine.

Une circulation automobile limitée au nécessaire, un espace de déplacement dissociant les piétons des cyclistes, quelques appontements construits au niveau de l’eau pour s’installer et profiter de la vue et surtout : un ponton flottant de 120 mètres de long.

Les travaux devraient commencer ce printemps.

Bref, les quais vont changer de visage et d’utilité. De lieu de passage aux trottoirs « joue ta vie », ils risquent de rapidement devenir un endroit de rencontre et de détente pour les Strasbourgeois et touristes de passage.

Et vous, vous en pensez quoi ? Pour ou contre une piétonisation des plus beaux espaces de la ville ?


Images : Alfred Peter Paysagiste / DNA

L’article des DNA (abonnés) : Quai en vue.

Plus d'articles